Eczéma et stress : quel lien et comment s’en prémunir ?

Eczéma et stress : quel lien et comment s’en prémunir ?

Stress eczemaDe son apparence désagréable avec une peau rougeâtre et envahie par des éruptions cutanées aux démangeaisons incessantes et nuits blanches, vivre avec l’eczéma peut être un véritable enfer et un coup dur pour notre bien-être émotionnel. L’anxiété et le stress sont des déclencheurs courants qui provoquent des poussées d’eczéma, ce qui crée ensuite plus d’anxiété et de stress, qui entraînent à leur tour plus de poussées d’eczéma. Comment rompre ce cercle vicieux ? Dans cet article, nous tenterons de vous offrir quelques éléments de réponses qui vous permettrons de mieux comprendre cette maladie et ainsi parvenir à mieux la gérer et la soigner.

Lien scientifique entre eczéma et stress

Lorsque nous vivons une situation stressante, le corps passe en mode combat ou fuite et réagit en augmentant la production d’hormones du stress comme l’adrénaline et le cortisol. Mais lorsque le corps produit trop de cortisol, il peut affaiblir le système immunitaire et provoquer une réaction inflammatoire au niveau de la peau. Les personnes atteintes de maladies de la peau comme l’eczéma sont particulièrement sensibles à cette réaction inflammatoire.

Bien que l’élimination du stress dans votre vie n’élimine pas complètement votre eczéma, cela aidera à atténuer certains des symptômes courants de cette maladie cutanée. Découvrez dans ce qui suit quelques stratégies pour réduire le stress et l’anxiété et apprendre à bien vivre avec l’eczéma !

Prendre soin de votre santé mentale

Un récent sondage de la National Eczéma Association a révélé que plus de 30 % des personnes atteintes de dermatite atopique présentaient un diagnostic de dépression et/ou d’anxiété. L’une des raisons pour lesquelles les personnes atteintes de maladies inflammatoires de la peau comme l’eczéma sont plus vulnérables aux problèmes de santé mentale, comme l’anxiété ou la dépression, s’explique par la façon dont leur corps communique avec leur cerveau pendant une réaction inflammatoire. Cependant, on ignore encore beaucoup de choses sur la relation entre l’eczéma et les problèmes de santé mentale.

Selon le National Institute of Mental Health, si une personne a éprouvé certains des symptômes cités ci-dessous pendant deux semaines ou plus, elle est probablement en proie à la dépression et devrait consulter un professionnel de santé mentale le plus tôt possible :

  • Sentiment de désespoir ;
  • Perte d’intérêt pour les activités et passions favorites ;
  • Diminution de l’énergie, sensation de fatigue plus fréquente ;
  • Difficulté à se concentrer ;
  • Agitation, incapacité à rester assis sans bouger ;
  • Sommeil perturbé ;
  • Changement de poids ;
  • Pensées négatives, voire suicidaires.

Il est bon de savoir que la dermatite atopique et la dépression peuvent être liées. Sachez que certains médicaments peuvent avoir des effets secondaires tels que les changements d’humeur, y compris l’anxiété et la dépression. Dans de telles situations, n’hésitez pas à communiquer immédiatement avec un médecin généraliste ou un spécialiste en santé mentale.

Se relaxer pour gérer le stress lié à l’eczéma

Lorsqu’il s’agit de méthodes de relaxation, ce qui fonctionne pour une personne peut ne pas fonctionner pour une autre. Heureusement, il y a de nombreuses options à explorer. Pratiquez la respiration profonde tout en écoutant de la musique zen ou des sons de la nature. Téléchargez une application de méditation guidée. Inscrivez-vous à un cours de yoga ou de tai chi. Consacrez un certain temps chaque jour à la lecture d’un livre ou aux câlins de votre animal. Prenez l’habitude quotidienne de vous promener le long d’un sentier naturel. Distrayez votre esprit des pensées négatives par des activités créatives manuelles, telles que l’écriture, la peinture, la poterie, le jardinage, la pâtisserie, les jeux de société, etc.

Dormir assez et confortablement

Plus facile à dire qu’à faire quand on a un eczéma. En effet, les personnes atteintes savent à quel point il est difficile de dormir lorsque la peau démange sans cesse. Si l’eczéma vous empêche de dormir, discutez avec votre médecin des moyens de mieux maîtriser vos symptômes. La prise d’un antihistaminique avant le coucher peut vous aider à dormir plus facilement. Prendre un bain moussant ou une douche chaude et relaxante avant d’aller au lit peut induire la somnolence et prévenir les démangeaisons. Il est également utile de transformer votre chambre à coucher en sanctuaire du sommeil en la gardant sombre, fraîche et propre et en limitant l’utilisation d’appareils électroniques une heure ou deux avant le coucher.

En parler à d’autres personnes ayant le même problème

Même si l’eczéma est une maladie courante qui touche des millions de personnes en Belgique, de nombreuses personnes se sentent trop gênés pour en parler. Souvent, elles essayent par tous les moyens de cacher leur peau et tentent de se rendre le moins possible dans les lieux où elles peuvent être jugées ou regardées de travers. Certaines personnes atteintes d’eczéma se sentent obligées d’expliquer aux autres que cette maladie n’est pas contagieuse et qu’elle n’a rien à voir, par exemple, avec les maladies sexuellement transmissibles (MST). Il est recommandé d’échanger avec d’autres personnes qui souffrent du même problème, que ce soit sur les forums dédiés ou dans le cadre d’associations.

Pratiquer une activité physique régulière

L’exercice est l’un des moyens les plus efficaces de combattre le stress, l’anxiété, la dépression et autres émotions négatives. Que vous préfériez faire du footing, du running, de la natation, boxer ou jouer au tennis, le sport est censé déclencher certains neurotransmetteurs et hormones qui peuvent améliorer considérablement votre humeur. Il est recommandé que les adultes fassent au moins 150 minutes d’activité physique d’intensité modérée chaque semaine, en plus des activités de renforcement musculaire. Cependant, si la transpiration agit comme déclencheur de votre eczéma, n’oubliez pas de prendre une douche fraîche ou tiède peu après votre séance d’entraînement et de changer de vêtements, en privilégiant les fibres naturelles telles que le coton notamment.

Manger sain et varié

Bien qu’il y ait peu de preuves scientifiques établissant un lien entre l’alimentation et les poussées d’eczéma, ou entre l’alimentation et le stress, il est fréquent que les personnes atteintes d’eczéma aient des réactions allergiques aux aliments comme les produits laitiers, le gluten, les noix ou le poisson. D’un autre côté, malgré leur eczéma, certaines personnes ont pu suivre un régime « méditerranéen » contenant du poisson et d’autres sources d’acides gras oméga-3, ou des aliments riches en probiotiques, comme le kéfir ou le yogourt. On suppose également que la consommation de sucre, de caféine, d’alcool, d’aliments transformés ou riches en acides gras trans tend à exacerber ou à aggraver les symptômes d’eczéma. Bien qu’il soit logique de s’en tenir à une alimentation saine et équilibrée, il est également important de se rappeler que ce qui est utile pour certains peut être nocif pour d’autres. Consultez toujours votre médecin avant de modifier votre alimentation.

Hypnothérapie et eczéma : quel lien ?

L’hypnose a longtemps été utilisée pour soulager le stress et l’anxiété et nous avons désormais la preuve qu’elle fonctionne. Une étude scientifique entreprise par le Dr Spiegal, psychiatre de l’université de Stanford, a montré que les personnes sous hypnose il se passe quelque chose dans le cerveau qui ne se produit pas normalement ne sont pas en transe, mais ressentent plutôt une profonde relaxation et leur corps mais aussi de leur esprit.

Cet état est atteint grâce aux conseils du thérapeute qui permet ainsi à ses clients de calmer leur esprit et de se détendre à des niveaux jamais atteints en temps normal. Cette utilisation de l’hypnose pour le stress et l’anxiété est efficace pour atténuer, voire traiter l’eczéma, car elle crée un état de relaxation profonde.  Dans toutes les conditions d’anxiété, il y a un facteur commun, obtenir une réponse au stress dans les situations où ce n’est pas nécessaire. C’est la réponse au stress qui est responsable des symptômes physiques ressentis dans le corps, et cela comprend les poussées d’eczéma.

Vous souhaitez retrouver un traitement pour l’eczéma ou l’anxiété ? Contactez-nous dès maintenant. Nos hypnothérapeutes sauront vous accompagner et vous aider à atteindre votre objectif !