Au fil des mois et des confinements, le moral des Français n’est pas toujours au beau fixe, et les cas de dépression et d’anxiété se multiplient, notamment chez les jeunes. Dans ce contexte, Santé Publique France et le ministère des Solidarités et de la Santé ont récemment lancé une campagne de sensibilisation pour libérer la parole et faciliter une prise en charge adaptée de celles et ceux qui en ont besoin.

Covid-19 et santé mentale

L’épidémie de la Covid-19 et la santé mentale des français sont étroitement liées. Les mesures sanitaires pèsent depuis plus d’un an sur le moral des Français. Les spécialistes observent une nette augmentation des troubles psychologiques et de leurs conséquences :

Le stress et la fatigue ;
L’anxiété et la dépression ;
Les conduites suicidaires.

Pour limiter ce phénomène, et surtout détecter et prendre en charge toutes celles et tous ceux qui en ont besoin, Santé Publique France et le Ministère des Solidarités et de la Santé ont lancé dernièrement une vaste campagne nationale de sensibilisation, intitulée « En parler, c’est déjà se soigner ». Tous les Français sont ciblés par cette campagne d’information, toutefois avec une attention toute particulière aux plus jeunes, adolescents et jeunes adultes, particulièrement impactés par la situation sanitaire.

Une meilleure information sur les dispositifs d’écoute et de soutien

Cette campagne de sensibilisation comprend plusieurs supports de communication :

Un spot vidéo mettant en évidence les principaux symptômes à détecter, au travers de scènes de la vie quotidienne :

L’irritabilité, la peur, la panique, signes d’anxiété ;
La tristesse, le désintérêt ou le manque d’énergie, révélateurs de dépression ;
Les troubles du sommeil, évocateurs d’un mal être psychologique ;

Trois spots audio diffusés sur les radios nationales et locales.

Au travers de cette communication, l’objectif est d’inciter les personnes concernées ou des membres de leur entourage proche à parler, et si besoin à recourir aux dispositifs d’aides existants, notamment :

Le numéro vert 0 800 130 000, numéro vert sur la Covid-19 et santé mentale, intégrant un soutien psychologique ;
Le numéro 0 800 235 236 du Fil Santé Jeunes qui s’adresse plus particulièrement aux 12 – 25 ans, très impactés par la crise sanitaire ;
L’espace dédié à la Covid-19 et santé mentale sur le site de Santé Publique France ;
Le site indépendant d’information sur la santé mentale et les troubles psychiques.

La santé mentale des Français mise à mal par la Covid-19

Il existe donc des dispositifs adaptés pour toutes les personnes en situation de fragilité psychologique. Faut-il que ces personnes connaissent ces dispositifs et y accèdent facilement, ce qui est justement l’objectif de cette campagne de sensibilisation. Et les besoins seraient importants, selon l’enquête CoviPrev menée régulièrement depuis le mois de mars 2020 par Santé Publique France. Selon les derniers résultats de cette enquête, publiés en mars 2021, près d’un tiers des personnes interrogées déclarent présenter des troubles anxieux ou dépressifs liés à la situation sanitaire.

Cette enquête avait également révélé que de nombreuses personnes ne connaissaient pas les dispositifs d’écoute et de soutien psychologique existants en France. Cette campagne de sensibilisation a pour vocation de pallier ce manque d’informations, pour que chaque personne qui en a besoin puisse être écoutée, soutenue et prise en charge. Covid-19 et santé mentale : une campagne pour l’améliorer vient démarrer.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Sources
– La santé mentale au temps de la COVID-19 : en parler, c’est déjà se soigner. santepubliquefrance.fr. Consulté le 27 avril 2021.
– « En parler, c’est déjà se soigner » : une campagne invitant à parler de ses problèmes psychiques. ameli.fr. Consulté le 27 avril 2021.

Article Covid-19 et santé mentale, une nouvelle campagne de sensibilisation publié initialement sur Anxiété.

The post Covid-19 et santé mentale, une nouvelle campagne de sensibilisation first appeared on ProcuRSS.eu.